"Tu n’y arriveras jamais" : l'effet des peurs des autres sur nous

 
 

Comme le disait Jean-Paul Sartres : “ l’enfer, c’est les autres ”… ou plutôt l’effet de leurs peurs/frustrations sur nous. “ Tu es trop jeune ”, “ Tu n’es pas encore assez expérimenté/tu n’as pas les compétences ”, “ Que feras-tu si ça ne fonctionne pas, as-tu un plan B ? ”, ça ne vous dit rien ?

Si cela part souvent d’une bonne intention, il peut parfois être difficile de se heurter à ce genre de remarques, surtout dans les cas où elles viennent de personnes proches de nous. Ces remarques peuvent même nous pousser à abandonner des objectifs qui nous tiennent vraiment à coeur avant même d’avoir commencé.

Voici 3 choses à garder en tête la prochaine fois que vous y ferez face.

  • Les autres projettent sur vous leurs propres peurs


Lorsque vous exposez votre projet à une autre personne, celle-ci, surtout s’il s’agit d’un proche, aura tendance à vouloir vous protéger. Cela passe parfois par des remarques traduisant leurs inquiétudes face aux obstacles que vous serez amenés à affronter, des risques que vous vous apprêtez à prendre. Ces remarques sont souvent bienveillantes mais également nourries par leurs propres peurs.

Il est naturel et tout à fait normal de faire face à une certaine résistance dans les premiers temps.


Autre cas de figure : il peut aussi arriver que certaines personnes se mettent à critiquer votre projet, car le fait de vous entendre en parler leur renvoie l’image de tout ce qu’ils aimeraient faire, sans pour autant sauter le pas. Comme le dit très bien Jen Sincero dans son livre You’re a badass : “Observer quelqu’un tout donner pour y arriver est terriblement déstabilisant pour celui qui, sa vie durant, a échafaudé les plus solides argumentations pour expliquer pourquoi lui ne le fait pas”. Il n’y a aucune bienveillance dans ce cas, il s’agit purement d’une question d’égo. Il vaut donc mieux ne pas trop vous attarder dessus et continuer votre route.

  • Servez-vous en pour identifier certains obstacles/risques

Ne pas décrocher le soutien inconditionnel de toutes les personnes avec qui vous partagez vos ambitions ne veut pas pour autant dire qu’il faille se raviser devant les premières objections. Vous avez la chance de pouvoir tester votre projet !

Face à chaque argument visant à démontrer pourquoi vos idées n’aboutiront pas et pourquoi vous seriez complètement fou de vous lancer, démontrez et donner les raisons exactes pour lesquelles, au contraire, votre projet sera un succès.

Servez-vous de ces “confrontations” pour gagner en confiance et affiner votre réflexion. Au lieu de prendre ces situations comme des freins et des raisons d’abandonner, voyez-les plutôt comme des aides afin de pouvoir mieux identifier les choses auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé et qui peuvent s’avérer essentielles pour la réussite de ce que vous vous apprêtez à entreprendre.


  • Entourez-vous de personnes faisant la même chose que vous


Sortir de sa zone de confort est un vrai combat à part entière, avec soi-même et parfois avec son entourage. Mais ce processus peut être facilité si vous prenez soin de vous entourer de personnes étant dans la même situation que vous, des individus ayant les mêmes ambitions et la même volonté d’aller où vous souhaitez vous rendre. Le fait d’évoluer dans un environnement positif vous fera non seulement prendre confiance en vous, mais vous aurez également l’impression que tout est possible et vos idées que l’on trouvait “farfelues” auparavant, sembleront d’un coup tout à fait réalisables.

Ces personnes peuvent faire partie de votre réseau de connaissances ou alors vous pouvez participer à toutes sortes d’événements pour en rencontrer de nouvelles : salons, co-working, soirée networking … restez ouverts aux opportunités !


Et vous ? Avez-vous déjà fait face à ce genre de remarque ? Comment avez-vous réagit ? N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires ci-dessous ou sur la page Facebook, j'ai hâte de savoir si cet article a pu vous aider !

Allison ♥