Lutter contre la procrastination en 5 étapes

 
lutter-contre-la-procrastination.png
 

Vous est-il déjà arrivé de voir le travail s’accumuler, les projets prendre du retard, tout ça sans pour autant pouvoir trouver la motivation d’y remédier ? Je suppose que ça n’arrive pas qu’à moi ! Dans ces moments, on se sent dépassé, on ne sait pas par où commencer, et on finit par laisser tomber en se disant qu’un nouvel épisode de notre série préférée nous attend sur Netflix.

Si vous et moi avons pour amie commune la procrastination, installez-vous confortablement et prenez notes. Voici ce qui m’aide à lui résister.

  • Posez-vous les bonnes questions


Il y a bien une raison pour laquelle vous n’avez toujours pas fini de traiter ce dossier à rendre dans 2 jours, que vous n’avez toujours pas envoyé ces candidatures pour trouver un job dont vous avez pourtant besoin, ou que vous n’avez toujours pas écrit le premier chapitre de votre roman alors que vous ne rêvez que d’une chose : devenir un écrivain célèbre. La vraie raison n’est sûrement pas la flemme ou vos amis qui vous appellent tous les soirs pour aller boire un verre.

Qu’est-ce qui vous freine ? Que ce soit la peur de l’échec, votre volonté que tout soit parfait ou l’aide dont vous avez besoin mais que vous n’osez pas demander, trouvez LA chose qui vous fait reculer à chaque fois qu’il s’agit de vous retrousser les manches et vous mettre au travail. Et trouvez un moyen d’y faire face.

Si je pouvais vous faire une confidence, je vous dirais que moi-même je procrastine avant d’écrire chacun de mes articles. Pourquoi ? Parce que j’ai peur qu’ils ne soient pas assez bien pour vous aider et vous motiver/inspirer. L’important, c’est de le savoir, et avancer.

  • Un travail efficace commence par la clarté de votre esprit

Comment pensez-vous être efficace et concentré si votre espace de travail est encombré par plein de gadgets et trucs en tout genre qui n’ont rien à faire là ?

Rangez ce vieux bol de céréales qui traîne au dessus du business plan que vous êtes censé finir depuis des semaines, ne gardez que ce dont vous avez besoin pour vous mettre au travail et avoir cette vie qui vous fait tant rêver.

Lorsque vous êtes enfin prêt à vous y mettre, listez toutes les tâches que vous avez à faire.

Vous serez sûr de ne rien oublier, sans parler du caractère “officiel” de cette tâche que vous redoutez tant, écrite noir sur blanc. Il y a des chances pour que ça vous donne un peu moins envie de procrastiner.

  • Identifiez et supprimez les distractions

Vous êtes du genre à avoir les yeux directement attirés par votre écran de téléphone lorsqu’il s’allume pour vous notifier qu’intel a commenté/liké la dernière photo que vous avez mise sur Instagram ? Bienvenue au club !

Malheureusement je vous annonce qu’il n’y a qu’une solution à notre problème : pas de téléphone, pas de télévision, uniquement les onglets utiles ouverts sur votre navigateur.

C’est cruel, mais la publication de cet article est la preuve que ça marche.

Ah j’oubliais, essayez de ne pas répondre aux sollicitations, à moins qu’il s’agisse vraiment d’urgences. Le multitasking n’est pas forcément la meilleure solution pour un travail efficace.

  • Sachez quand travailleR/ vous reposer

Donnez-vous un temps raisonnable pour effectuer chaque tâche. Si vous vous laissez une semaine pour finir cette présentation pour un client, vous mettrez effectivement une semaine. Mais si vous ne vous accordez qu’une journée, vous mettrez inconsciemment toute l’énergie nécessaire pour la finir dans la journée. Tout dépend de votre degré de volonté.

Autre chose : travailler c’est bien, mais il est primordial de vous accorder quelques pauses de temps en temps, sinon vous ne pourrez pas tenir sur la durée. Notre cerveau ne peut pas être à 100% de ses capacités non-stop. Il faut parfois lui laisser le temps de recharger ses batteries.

Décrochez de ce que vous êtes en train de faire, allez bavarder un peu avec un collègue ou un ami autour d’un café, allez marcher dehors pour vous dégourdir les jambes. Vous en aurez les idées que plus claires lorsque vous reviendrez.

  • Soyez indulgent

Ne soyez pas trop dur avec vous-même. Tout le monde s’est déjà surpris à procrastiner de temps en temps. Il n’y a rien de grave, tant que vous savez vous remettre au travail.


 

Et vous ? La procrastination fait-elle partie de votre quotidien ? Comment faites-vous pour vous en défaire ?

N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires ci-dessous ou sur la page Facebook, j'ai hâte de savoir si cet article a pu vous aider !

Allison ♥